COVOITURAGE

Chargée de mission transport à la communauté de communes

« Le covoiturage, théoriquement, ça parle aux gens, tout le monde nous dit « ça m’intéresse ». Mais dans la réalité chacun a ses habitudes, les courses après le boulot, les allers-retours des enfants. Le covoiturage régulier, c’est-à-dire domicile-travail, c’est pas du tout comme les longs trajets de Blablacar. Les gens le voient comme une contrainte en plus dans leur routine. Ils se disent « je ne peux pas me permettre d’être en retard »… Du coup le seul argument vraiment incitatif, c’est les économies.« 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>