HYPOTHÈSE – Le guichetier agile

Dans la même logique de maximiser l’influence des gares où le guichet est encore en fonctionnement, il nous semble intéressant de travailler au cours de la résidence, sur de nouvelles postures de l’agent-guichetier. De fait, nous avons remarqué au cours de l’immersion préalable, qu’il y a différentes vies de la gare au cours de la journée.

Point de vente opérationnel aux heures de pointes, il devient aux heures creuses une véritable agence de voyage, pour les usagers désirant planifier des déplacements sur le long terme, ou être conseiller dans leur mode de transport. Parfois, c’est une médiation plus large qui s’opère pour aiguiller certaines personnes en difficulté dans l’offre de services de transports publics et privés du territoire, ou encore face aux outils numériques prédominants dans l’accès aux services SNCF. L’agent jongle avec ces différentes casquettes sans que ses missions soient clairement délimitées. Il semble donc intéressant de tester de nouvelles configuration d’accueil en gare, pour mieux outiller, voire étendre, les fonctions agiles du guichetier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>