RETOUR_S3.001

Point livres avec l’association Céhapi

En parallèle de nos expérimentations, cette troisième semaine de résidence a été le cadre d’un projet mené en autonomie par l’association Céhapi, basée à Montfort sur Meu. Inspirés par le test de l’étagère utile et de la pochothèque en gare, testés en semaine 2, les membres de Céhapi ont animé sur toute la semaine un support d’échange de livres, sur le quai de la gare. La poursuite de l’expérimentation est en cours de discussion avec la SNCF et la commune de Montfort.

RETOUR_S3.002

Capture d’écran 2016-04-06 à 16.43.43

Cartes à réactions / questionner les usagers sur les futurs usages de la gare de Montfort.

En fin de semaine, et dans une optique de tester le transfert des outils de la résidence aux acteurs transport (Région Bretagne / TER), nous avons testé un outil de concertation rapide sur les nouveaux services en gare. Le dispositif permet de sonder en 5 minutes le ressenti des usagers sur des propositions de services, via des cartes illustrées. Cela peut se faire sur le quai de gare, pendant la courte attente des voyageurs, ou encore à bord du train pendant le trajet.

RETOUR_S3.004 Continue reading

RETOUR_S3.001

Occuper et animer la gare, à Montfort sur Meu

Jeudi, les résidents recevaient dans le local vacant de la gare de Montfort-sur-Meu une quinzaine d’acteurs locaux – élus, commerçants, agents de la communauté de communes, associations, porteurs de projets, bénévoles d’organismes caritatifs. Objectif : visiter la gare et son potentiel d’appropriation, avec un oeil neuf, et échanger sur une vision plus large de la gare dans le projet de développement territorial.

Continue reading

RETOUR_S3.001

Médiation numérique à Caulnes

Mardi, dans la petite halte rurale de Caulnes, nous avons mis en place des « modes d’emplois » graphiques sur les principaux outils numériques de TER Bretagne. L’objectif était de tester l’autonomie des usagers dans l’accès à ces services, et de comprendre leurs pratiques, leurs tactiques, leurs points de blocage. Mardi après-midi, un agent TER est venu sur le site, équipé d’une tablette, pour dialoguer en direct avec les usagers.Capture d’écran 2016-04-06 à 16.11.26 Continue reading

RETOUR_S3.001

Le « visio TER » à Breteil

Entre mardi et jeudi, nous testions le « VISIO TER », un dispositif low tech de téléprésence dans la halte de Bréteil, qui est dépourvue de guichet. Il s’agit donc de tester la pertinence d’un relais humain pour accompagner les usagers de la gare en cas de perturbation sur la ligne, ou de démarches spécifiques. Dans le cadre de la résidence, le test a été réalisé en connectant la gare de Breteil au service Contact’Ter, basé à Rennes. Une autre hypothèse consisterait à connecter le dispositif au guichet de la gare la plus proche (dans un système de halte / gare référente, déjà évoqué en semaine 2). Continue reading

P1110503

Nouvelles postures pour l’agent en gare : photomontages à réaction !

Comprendre l’étendue des missions de l’agent en gare est un des axes fort de cette deuxième semaine de résidence. En effet, nous remarquons que les agents des gares sur l’axe Rennes-Lamballe opèrent dans des conditions très diverses : horaires variables, temps partiels répartis sur plusieurs postes (agent au guichet sur une gare / agent aiguilleur sur une autre), etc. Nous constatons en allant sur le terrain que le travail de ces agents dépasse largement leur fiche de poste de « vente et conseil ». Continue reading

DSC03635

Mardi après-midi : atelier « co-construire la gare »

Ce mardi, nous testons comme prévu une maquette de discussion multi-acteurs, pour envisager le ré-aménagement d’une gare TER. La logique de cet atelier repose sur un tour de table multi-acteurs : Région Bretagne, SNCF, collectivités locales (Mairie et/ou communauté de communes), porteur de projet local, entrepreneur, association, porte-parole des habitants. Continue reading

P1110335

Une boîte à dons en gare

A partir de demain, une « boîte à dons », autrement appelée « étagère à ça-peut » ou « étagère utile » va s’implanter dans l’une des haltes de l’axe Rennes – Lamballe. Suspense ! Elle a pour but de tester l’hypothèse d’une zone de libre partage, autogérée par les habitants, dans les gares TER, particulièrement les haltes où l’amplitude du bouquet de services est réduite.

LOBGEOIS_JULES_DESIGNER_PRODUIT_LA27EREGION_27EMEREGION_SERVICE_SNCF_REGION_TER_MONTFORT_SUR_MEU_2016

Défis en gare ! des jeux pour les voyageurs matinaux de Montfort sur Meu

Mardi matin, 6h50, les premiers voyageurs arrivent en gare de Montfort s/ Meu. Les étudiants en DSAA Design du Lycée Bréquigny sont déjà sur place, pour tester l’un de leurs scénarios : des jeux pour animer l’attente en gare, et une boîte de dépôt de livres de poche, en partenariat avec la médiathèque de Montfort. Résultat quelques minutes plus tard : ça marche ! Continue reading

P1100621

RETOUR D’IMMERSION

Mercredi, fin de journée. Les étudiants de DSAA design reviennent d’une longue après-midi d’immersion dans les gares de l’axe Rennes Lamballe. Retour d’expérience et rapport d’étonnement : « On peut acheter des tickets de bus à la boulangerie, mais pas pour le train », « La route pour venir à pied à la gare n’est pas sécurisée », « Les collégiens attendent parfois une heure devant la gare, entre la fin des cours et le train pour la maison », « Cet agent partage sa journée entre deux gares, du coup l’une des deux n’est jamais ouvertes aux heures de pointe », « Ces habitants prennent le train à un endroit, mais se servent de la gare d’à côté comme agence de voyage, pour planifier leur trajet », « En gare, les notions de danger et de sécurité sont omni-présentes » … La suite, sous forme de « portraits de gare », sera en ligne prochainement.

Capture d’écran 2015-11-25 à 13.21.20

Les étudiants arrivent !

Cette semaine nous invitons les étudiants en première année de Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués en design, au lycée Bréquigny de Rennes. Encadrés par Morwenn Lepage, Emilie Lemaître, Frédérique Leblond , et Emeline Belliot, les 20 étudiants des sections « design de produit » et « design d’espace » vont partir en immersion sur l’axe TER Rennes – Lamballe, et tenter de capter des portraits de gare, ainsi que des intuitions sur leurs usages potentiels. … La suite à suivre !